Questions pièges en entretien : épisode 1

Cet article est le premier de la série Questions pièges en entretien

Episode 1 – Questions pièges : Avez-vous déjà reçu une critique de votre travail ?

Bien sûr il s’agit d’une question piège puisque suivant notre réponse on prend le risque de montrer des failles ou des faiblesses et de finir par se prendre les pieds dans le tapis.

Une réponse du genre : « Oui, un jour on m’a dit que j’avais fait un hors sujet sur tel rapport » et en rester là, ce serait suicidaire.

Le recruteur va vous mettre au coin du ring et va vous lapider de questions pour en savoir plus.

C’est en général là qu’on s’embrouille les pinceaux avec des réponses du genre : « en fait c’était pas ma faute mais mon chef qui etc… ».

Et là c’est game-over de reporter votre erreur sur une autre personne.

La critique est importante

En vérité, pour être efficace et performant en entreprise on se doit d’être ouvert à la critique.

Prendre en compte la critique est très important et ne pas passer sur le mode défensif en entretien l’est tout autant.

Vous pourriez passer pour quelqu’un qui ne reçoit jamais aucune critique avec une réponse du genre : « Moi je ne reçois aucune critique, mon travail est parfait. »

C’est caricatural mais je l’ai entendu plusieurs fois en entretien.

Ceci serait une erreur puisque personne n’est parfait.

Celui qui ne fait jamais d’erreur ne peut jamais progresser.

Donc comment répondre à cette question ?

Il s’agit de citer un exemple dans lequel on vous a reproché quelque chose dans votre travail.

L’erreur serait d’en rester là à citer cet exemple.

Ce qu’il faut surtout faire c’est de vous valoriser à partir de cet exemple en démontrant que :

  • vous avez bien compris la situation
  • vous avez bien mis en place une action corrective grâce à vos talents.

L’important est donc de citer vos talents et vos actions qui vous ont amené à cette action corrective.

Il s’agira ensuite de présenter vos résultats chiffrés suite à votre action corrective.

Exemple qui convient

Vous pouvez dire (c’est un exemple parmi tant d’autre) :

« J’ai un jour reçu la critique de mon manager à propos de ma capacité à communiquer.

On m’a dit que je devais communiquer d’avantage mes bons résultats pour valoriser mon service.

Comme j’aime apprendre (citation du talent), j’ai demandé à mon équipe ce que nous pourrions faire pour communiquer davantage sur nos résultats.

Les propositions ont été intéressantes et j’ai choisi de faire des quick wins (amélioration rapide pour peu d’effort ou loi du 80/20).

Au final, j’ai fortement synthétisé mon reporting hebdomadaire que j’ai distribué à d’autres services. L’équipe s’est aussi engagée à réaliser une présentation de nos activités dans un site intranet et un panneau à l’entrée du service.

Résultat, les interactions avec les autres services se sont améliorées. Nous avons gagné 20% de temps à ne plus nous justifier sur nos activités (rappel il est important de donner une approximation chiffrée…même si c’est très approximatif). »

Conclusion

  • Il faut répondre à la question
  • Ne pas passer pour superman
  • Donner des éléments concrets
  • Vous valoriser

Si vous souhaitez en savoir plus sur la réussite aux entretiens d’embauche, téléchargez gratuitement : 8 conseils pour réussir les entretiens d’embauche

About the Author Olivier PIUZZI

Leave a Comment: